Eloge littéraire d’Anders Breivik de Richard Millet

Richard Millet est un très grand écrivain. Ces romans s’inscrivent dans le courant traditionnel: Lauve le pur, La gloire des Pythre, L’amour des trois sœurs Piale, Ma vie parmi les ombres sont ses oeuvres les plus connues. La syntaxe est compliquée par la longueur des phrases et le vocabulaire non plus n’est pas des plus simples. Un roman de Millet ne se lit pas en quelques heures, même pas en quelques jours. Mais ça vaut la peine!

En août dernier il a publié Langue fantôme, essai suivi du fameux Eloge littéraire d’Anders Breivik[1]. Dans l’essai, il constate l’appauvrissement (il utilise le terme paupérisation) de la littérature française suite à la dégradation de la langue. Les causes sont vite trouvées: la mondialisation, l’immigration et la commercialisation du produit littéraire. C’est ainsi qu’Umberto Eco a réécrit Le nom de la Rose pour mieux l’adapter au goût du jour et de son public. Continue reading